En tant de crise on entend souvent dire qu’il faut acheter de l’or car c’est une valeur refuge qui est stable. Mais qu’en est-il vraiment ? L’or est il vraiment une valeur refuge ou alors n’est-il qu’un actif comme un autre ?

Qu’est-ce qu’un cryptoactif ?

 

 

On désigne par cryptomonnaie à la fois une monnaie cryptographique et un système de paiement de pair à pair. Ces monnaies numériques sont donc des monnaies virtuelles dans le sens où elles se caractérisent par une absence de support physique : ni pièces, ni billets, et les paiements par chèque ou carte bancaire ne sont pas possibles non plus via ces actifs.

 

 

Ce sont des monnaies alternatives qui n’ont de cours légal dans aucun pays du globe. Leur valeur n’est pas indexée sur le cours de l’or ni sur celle des devises classiques et elles ne sont pas non plus régulées par un organe central ou des institutions financières. Il n’y a pas de banques centrales à leurs têtes.

 

 

Comment fonctionne une cryptomonnaie ?

 

 

 

La cryptomonnaie se base sur la technologie blockchain, c’est en premier lieu une technologie de stockage et de transmission d’informations. Cette technologie offre de hauts standards de transparence et de sécurité car elle fonctionne sans organe central de contrôle, ce qui la rend, par essence, incorruptible.

 

 

Pour schématiser, les participants de ce réseau possèdent un fichier de transactions (un nœud) sur leurs ordinateurs (un registre). Les « comptables publics » (les mineurs) possèdent tous le même registre sur leur ordinateur respectif. Lorsque vous souhaitez faire une transaction, votre ordinateur envoie une notification à chaque comptable pour l’informer. Ces derniers vérifient la validité de la demande, que vous possédez les fonds etc. Si tout est conforme, la transaction sera validée, enregistrée et conservée sur ce registre décentralisé.

 

 

Quelles applications concrètes ?

 

 

 

Dans le secteur bancaire, cette technologie ouvre la possibilité de valider des transactions sans intermédiaire, ce qui devrait permettre de certifier des opérations dans des délais beaucoup plus courts.

 

 

La blockchain peut aussi favoriser le partage d’informations entre acteurs concurrents d’une place financière dans le respect du secret de leurs données commerciales et, ce faisant, elle faciliterait la gestion de structures ou d’instruments communs en réduisant les coûts de contact et les frais d’administration.

 

 

En assurance, l’apport de la blockchain tient par exemple à l’automatisation de procédures de remboursement et à l’allégement de certaines formalités tant pour les compagnies que pour les clients.

 

 

Dans le secteur de la logistique, les livreurs Cdiscount ont désormais un « jeton de responsabilité », qui se transfère à chaque étape de la livraison. Cela permet de responsabiliser chaque intervenant et d’assurer une bonne livraison du colis.

 

Comment en détenir ?

 

 

Il existe de nombreux moyens de détenir des cryptomonnaies.

Le plus courant pour les particuliers est d’en détenir directement sur des « exchanges centralisés », ce sont des plateformes qui assurent les transactions, comme un courtier en ligne pour des actions. Il est important de choisir des acteurs importants du marché car ces plateformes sont susceptibles d’être piratées.

 

Les principaux acteurs sont Coinbase (entreprise américaine), Binance (entreprise chinoise), en France nous avons l’acteur Coinhouse.

 

 

Le deuxième est de placer ses cryptomonnaies sur un « ledger », un portefeuille qui nous appartient et qui est totalement indépendant. Il en existe deux types, les « hot wallets » qui sont reliés à internet, le plus connu étant Metamask. Il y a également les « cold Wallet » qui sont bien plus sécurisés car totalement déconnectés d’internet. Elles prennent la forme de clés USB et sont commercialisées par la société française Ledger.

 

 

Le troisième moyen le plus utilisé pour détenir et échanger des cryptoactifs est de passer par des  « exchanges décentralisés » telle que Uniswap ou Pancakeswap, contrairement aux plateformes comme Binance ces exchanges n’ont pas de portefeuilles virtuels. Pour les utiliser il faut relier son « ledger » comme Metamask par exemple. Elles assurent uniquement la transaction grâce à la blockchain.

 

 

Dans un prochain article nous aborderons la rentabilité et l’investissement dans les cryptomonnaies.

 

Vous souhaitez mettre en place une stratégie pour dynamiser votre épargne ? Contactez-nous, en tant que conseillers
en gestion de patrimoine
,
, Garonne Patrimoine – Gestion de patrimoine a une une réelle expertise sur les marchés financiers et l’investissement en général.

 

garonne patrimoine dirigeant fondateur Nicolas Combes

Nicolas Combes

Fondateur de Garonne Patrimoine

Nicolas a décidé de fonder une entreprise de gestion de patrimoine pour accompagner les particuliers dans la gestion et l’optimisation de leurs investissements.
L’expertise de Nicolas se base sur deux masters dont celui de l’Aurep, Master de référence en Gestion de Patrimoine. Fort d’une importante expérience internationale grâce à de nombreuses expatriations dans des cabinets prestigieux comme PricewaterhouseCoopers, Nicolas sait s’adapter à tous les profils.
Nicolas et son équipe seront ravis de vous accueillir dans leur bureau à Toulouse avec une magnifique vue sur les Pyrénées.

Articles similaires

  • All Post
  • Financier
  • Fiscalité
  • immobilier

Une question ? Vous avez besoin de conseils ou d'accompagnement pour vos futurs investissements sur l'agglomération toulousaine ?

Tout d’abord les SCPI, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des produits financiers qui permettent d’investir dans des parcs immobiliers diversifiés et entièrement géré. Le but est d’avoir la rentabilité d’un appartement mais sans les inconvénients comme les travaux, la gestion ou le temps que cela nécessite.

Où l’argent est investi ?

Il existe des SCPI de tout type, certaines sont diversifiés géographiquement, elles investissent par exemple à Toulouse comme à Paris. La plupart des SCPI ont leurs parcs immobiliers en France, cependant certaines investissent à l’étranger.

Certaines qui achètent des bureaux, d’autres des appartements ou même des Ehpad. Ils en existent de toute sorte avec des spécialités dans des secteurs telles que la santé, le développement urbain etc.

 Il existe même des « SCPI fiscales » qui permettent de défiscaliser avec la loi Pinel mais pas en direct, à travers des SCPI, l’investissement est donc diversifié.

Comme tout produit d’investissement des SCPI labellisés existent pour encourager l’investissement responsable.

Combien ça rapporte ?

Tout dépend, les meilleurs SCPI ont une rentabilité au-delà de 6% mais la moyenne se situe autour de 4.5% net de frais de gestions. L’immobilier papier est par conséquent un excellent outil patrimonial pour combattre l’inflation.  

Les pièges à éviter ?

Découvrez le dans un de nos prochains articles !

Garonne Patrimoine – Conseiller en gestion de Patrimoine à Toulouse  vous accompagne pour souscrire aux SCPI qui répondent à vos attentes et à votre situation.

Avis de nos clients certifiés par Google

Votre satisfaction, notre plus belle carte de visite...