Vous vous trouvez face à un besoin ponctuel de liquidités ? L’avance sur un contrat d’assurance vie peut constituer une option favorable par rapport aux prêts à la consommation ou aux prêts relais. À une époque où les taux de crédit sont en hausse, l’avance gagne en popularité. Explications.

Le principe de l’avance

Que ce soit pour financer l’achat d’un appartement avant de vendre sa maison, couvrir une dépense imprévue en attendant le déblocage d’un investissement, ou payer les droits de succession avant la vente de la maison familiale, l’avance peut être la solution. Avez-vous besoin de liquidités de manière temporaire et possédez-vous une épargne suffisante sur votre contrat d’assurance vie ou de capitalisation ? Dans ce cas, l’avance peut être votre alliée. Il est cependant indispensable de pouvoir rembourser l’avance par la suite, généralement l’assureur peut prêter jusqu’à 6 ans.

Une option avantageuse pour les seniors

Avec la forte hausse des taux de crédit immobilier ou de consommation, l’avance retrouve son intérêt, particulièrement pour les seniors qui sont sévèrement impactés par le coût de l’assurance emprunteur lorsqu’ils cherchent à emprunter et où le taux d’usure peut être contraignant. L’avance se présente comme un prêt in fine consenti par votre assureur. Contrairement à un prêt traditionnel, vous ne remboursez pas de mensualités, mais vous vous acquittez du montant total à la fin de la durée convenue, généralement limitée trois ans, renouvelable une fois.

Jusqu’à 50 à 80% de de l’encours de votre assurance vie

Les conditions d’obtention de l’avance peuvent varier d’un assureur à l’autre. Généralement, les avances ne dépassent pas 80% de l’épargne investie sur le fonds en euros et 50% sur les supports en unités de compte. Cela dépend de la volatilité du support. Néanmoins, de nombreux assureurs limitent l’avance à 50% de l’épargne en compte. Pour connaître les montants que vous pouvez emprunter, reportez-vous à la notice ou aux conditions générales de votre contrat ou contactez directement votre conseiller en gestion de patrimoine.

Le taux du fonds euros majoré d’un point

Quant au taux d’intérêt appliqué aux avances, il est simplement indiqué sur le relevé annuel de votre contrat. Il correspond généralement au taux du fonds en euros de l’année précédente majoré d’un point, ou au taux moyen des emprunts d’État à long terme (TME) majoré d’un point.

Chaque assureur a sa méthode. Par conséquent, en se basant sur le taux de rendement moyen des fonds en euros estimé à 2% en 2022 par France Assureurs, le taux de crédit de l’avance serait d’environ 3%, un niveau attrayant alors que le taux des prêts relais atteint désormais près de 4.25%… hors assurance emprunteur ! Il est à noter que les écarts peuvent être significatifs selon les contrats.

Par exemple, début 2023, le contrat Afer qui est connu pour son fonds euro, a fixé le taux de son avance à 2,66% avec un montant allant jusqu’à 80% du fonds en euros. En revanche, pour d’autres contrats, comme Generali le taux peut dépasser 3,50% pour 2023 et s’appliquer à seulement la moitié de l’épargne en compte. Quoi qu’il en soit, et contrairement à un crédit contracté auprès de la banque, vous n’aurez pas d’autres frais, ni frais de dossier, ni assurance emprunteur.

Aucune fiscalité sur votre avance

Le taux intéressant et l’absence de frais supplémentaires ne sont pas les seuls avantages. En effet, l’avance n’est pas considérée comme un retrait/rachat, elle n’est donc sujette à aucune fiscalité, ni prélèvements sociaux. Cependant, l’avance doit demeurer « un instrument de financement ponctuel à caractère exceptionnel », selon les termes des conditions générales du contrat Apicil. Si elle est utilisée trop fréquemment, elle pourrait être fiscalement requalifiée en retrait. Pour éviter la requalification, parlez-en à votre gestionnaire de patrimoine.

Votre argent continue de fructifier

Autre bénéfice : l’épargne placée sur votre contrat continue de produire des intérêts. Ainsi, avec un taux de revalorisation des fonds en euros pour l’année 2023 qui pourrait atteindre 2,50% en moyenne, – voire 3% avec les bonus le coût réel de l’avance, qui correspond à la différence entre le coût du crédit et la rémunération de votre épargne, est imbattable !

Un déblocage qui peut prendre quelques semaines

En pratique, vous pouvez demander une avance quelle que soit l’ancienneté de votre contrat (même avant huit ans) ou votre âge (bien que certains assureurs fixent une limite d’âge à 75 ou 80 ans). Notez que cette opération ne peut pas être effectuée en ligne mais nécessite l’envoi d’un courrier recommandé.

Par conséquent, prévoyez un certain délai avant de récupérer les fonds. Enfin, sachez que, en cas de décès, le montant du capital versé aux bénéficiaires sera déduit de l’avance et des intérêts restant dus. De plus, si vous ne pouvez pas rembourser l’avance à l’échéance convenue, l’assureur effectuera automatiquement un rachat partiel sur votre contrat, en appliquant alors la fiscalité habituelle des retraits de l’assurance vie.

En somme, l’avance sur assurance vie est une option souvent méconnue, mais qui peut se révéler extrêmement avantageuse dans certaines situations.
Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à contacter votre conseiller en gestion de patrimoine à Toulouse, qui saura vous orienter et vous aider à optimiser votre stratégie patrimoniale.

garonne patrimoine dirigeant fondateur Nicolas Combes

Nicolas Combes

Fondateur de Garonne Patrimoine

Nicolas a décidé de fonder une entreprise de gestion de patrimoine pour accompagner les particuliers dans la gestion et l’optimisation de leurs investissements.
L’expertise de Nicolas se base sur deux masters dont celui de l’Aurep, Master de référence en Gestion de Patrimoine. Fort d’une importante expérience internationale grâce à de nombreuses expatriations dans des cabinets prestigieux comme PricewaterhouseCoopers, Nicolas sait s’adapter à tous les profils.
Nicolas et son équipe seront ravis de vous accueillir dans leur bureau à Toulouse avec une magnifique vue sur les Pyrénées.

Articles similaires

  • All Post
  • Financier
  • Fiscalité
  • Immobilier
Les réformes de la loi de Finances de 2024

janvier 26, 2024/

La pérennité d’une entreprise est souvent au cœur des préoccupations des chefs d’entreprise, en particulier lorsqu’il s’agit de transmission. Si…

Une question ? Vous avez besoin de conseils ou d'accompagnement pour vos futurs investissements sur l'agglomération toulousaine ?

Avis de nos clients certifiés par Google

Votre satisfaction, notre plus belle carte de visite...